Se préparer au concours de bibliothécaire territoriale : le témoignage d’Hermine

Hermine est lauréate du concours de bibliothécaire territoriale interne en 2021. Elle a répondu à nos questions.

  • Quel a été votre parcours avant ce concours ?

Comme formation initiale, j’ai un DUT et une licence Métiers du livre. J’ai travaillé 4 ans comme responsable d’une bibliothèque d’une commune de 1500 habitants, expérience durant laquelle j’ai eu le concours externe d’Adjoint du patrimoine, puis le concours externe d’Assistant qualifié de conservation du Patrimoine et des Bibliothèques en 2011.

  • Quelles ont été vos motivations pour préparer ce concours  ?

Je me suis laissé le temps d’asseoir mes compétences sur mon poste actuel avant de tenter le concours une première fois en 2011 sans préparation aucune, juste pour me jauger et parce que je savais que je n’avais pas encore l’expérience et la posture pour être Bibliothécaire.

3 ans plus tard, un collègue me donne les sujets de sa formation ce qui me permet de progresser sur les épreuves, d’autant que j’étais dans la lancée de l’examen professionnel d’Assistant principal 1ère classe. Cette préparation me permet d’accéder à l’épreuve d’admission, épreuve pour laquelle je n’obtiendrais cependant pas la moyenne faute d’une préparation suffisante et d’une posture adaptée aux attentes du jury.

En 2021, 10 ans après le concours d’Assistant, j’ai acquis une expérience certaine dans le cadre de mes missions qui n’ont cessées d’évoluer au fil des tâches successives qui m’ont été confiées. Je perçois beaucoup mieux ce qu’on attend d’un cadre A, j’ai cerné les missions des Adjoints du patrimoine et désormais des Assistants, et me sens en capacité d’assumer les responsabilités et de relever les challenges confiés aux agents de catégorie A.

  • Comment vous êtes-vous organisée pour cette préparation ?

J’ai travaillé les épreuves écrites sérieusement, je me suis efforcée de bien comprendre la méthodologie et les attendus des épreuves d’admissibilité, et je me suis mise en condition de concours lors des devoirs. Pour l’épreuve d’admission, celle que je maîtrise le moins, j’ai listé tous les sujets que je devais réviser et organisé un planning de révisions sur les deux mois précédant l’épreuve d’admission. Je ne suis pas restée trop rigide sur ce planning, je l’ai adapté à mon quotidien sans me mettre trop de pression et j’ai réussi à y consacrer 2 à 3 heures par jour.

  • Quel a été l’apport de votre préparation chez CF2ID ?

CF2ID m’a permis de structurer mes révisions et de m’y tenir, de travailler méthodiquement les épreuves, d’avoir un retour détaillé et précis de mes devoirs et oraux. La préparation progressive à l’épreuve orale permet de l’aborder plus sereinement et m’a permis de construire un commentaire solide et d’avoir la posture attendue pour cette épreuve.

  • Quels sont les conseils que vous formuleriez aux futurs candidats ?

La préparation à un concours peut être longue, il faut anticiper que ce processus peut prendre du temps, tant dans le fait de se sentir prêt que de tenir le cap jusqu’à la toute fin, malgré les baisses de motivation et les moments de doute. Il faut se donner tous les moyens de bien travailler et de réviser en amont des épreuves en organisant ses révisions, sa veille et en anticipant toutes les questions qui peuvent nous être posées. Je pense également que la posture est importante et qu’il convient de se mettre en position de cadre A sur toutes les épreuves. Enfin, l’expérience professionnelle et les tentatives précédentes peuvent être riches d’enseignement et être des atouts à mettre en avant lors des différentes épreuves.

Se préparer au concours de conservateur : le témoignage de Nicolas

Nicolas Thimon, lauréat du concours de conservateur d’État en 2019 et ancien stagiaire CF2ID, a répondu à nos questions sur sa préparation au concours. Ayant terminé sa formation à l’Enssib, il prendra au 1er juillet prochain un poste en bibliothèque universitaire comme responsable de la formation aux compétences informationnelles, de l’informatique documentaire et du pôle documentaire éco-gestion.

Lire la suite

La reconversion professionnelle vers les métiers des bibliothèques : un témoignage

Se reconvertir professionnellement, changer de métier pour travailler en bibliothèque, de nombreuses personnes tentent ce challenge.

Voici le témoignage d’Hélène Savy, ancienne stagiaire de CF2ID, lauréate du concours d’assistant des bibliothèques de classe normale de la Ville de Paris après un parcours dans le tourisme puis dans l’hôtellerie.

Lire la suite